Le chercheur algérien et cadre d’Algérie Télécom Abderahim Bourouis vient de voir l’un de ses travaux de recherche mis en évidence par l’Union internationale des télécommunications (UIT) dans le cadre de la collecte de 150 meilleurs projets. C’est ce qu’a indiqué, hier, l’opérateur algérien de la téléphonie fixe dans un communiqué. Il s’agit d’une solution permettant de prévenir contre les accidents de la route.

Appelé Smart Headband For Driver (SHFD), ce projet de Abderahim Bourouis est un «système d’alerte en temps réel, composé d’un serre-tête intelligent développé pour la détection de la somnolence au volant, et ce de manière précise et sans utiliser de capteurs vidéo». «Il est dotée d’un système qui permet au conducteur de recevoir une alarme et de réduire la vitesse du véhicule lorsqu’une baisse d’attention est détectée par la casque qui exploite uniquement les signaux EEG (électroencéphalographie) du conducteur», ajoute-t-on de même source. Etant donné que beaucoup d’accidents sur la voie publique, à travers le monde, notamment en Occident, surviennent à cause d’une somnolence, le travail de l’Algérie pourrait être très bénéfique. La somnolence au volant concerne en effet de nombreux conducteurs de bus et de camions. Abderahim Bourouis, note Algérie Telecom, n’en est pas à sa première trouvaille. Auparavant, il avait mis au point un projet intitulé «Ctrlf», destiné aux non voyants. Cet outil convertit l’écriture braille en caractère latin. L’Algérien avait décroché, par ailleurs, plusieurs prix internationaux, dans le domaine de la recherche, comme l’AINnovation Competition (Qatar).

Elyas Nour