Nouvelles technologies/ Des Algériens formés en Chine par Huawei

0
461

Pour tisser de nouveaux liens avec les Algériens, la société chinoise Huawei, un des leaders mondiaux dans le domaine des TIC, a envoyé dix jeunes algériens pour effectuer une formation en Chine.

« Dix jeunes talents (étudiants) algériens, âgés entre 18 et 25 ans, ont été soigneusement choisis, par ordre de mérite (les cinq majors de promotion de chaque établissement), afin de bénéficier d’un apprentissage pédagogique et culturel au sein de la maison mère de Huawei en Chine », indique un communiqué de la société, rendu public ce samedi.

« Cet apprentissage qui s’est déroulé sur deux semaines comprend une formation linguistique (en mandarin) dans une université réputée de Pékin et une formation sur les nouvelles technologies de pointe entièrement prise en charge par l’entreprise », ajoute le document de la société chinoise qui vend en Algérie des téléphones portables et des systèmes informatiques.

A travers la formation baptisée « Algerian Seeds for Future »,  Huawei souhaite « collaborer étroitement » avec les deux instituts Algériens en télécommunication, à savoir l’INTTIC et l’INPTIC de l’Institut National de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication, pour « développer la formation des TIC en Algérie, en mobilisant des domaines de compétences et promouvoir leur nouvelle évolution technologique ».

Avant de revenir en Algérie, les étudiants ont eu des certificats portant sur leur formation, ajoute la compagnie chinoise qui prévoit d’autres formations dans l’avenir.

Essaîd Wakli