Afin de désengorger les daïras, la prise de photos et d’empreintes digitales pour la réalisation du passeport biométrique seront désormais possibles dans les communes.

C’est ce qu’a annoncé Noureddine Bedoui, le ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, jeudi, lors de son déplacement dans la wilaya de Constantine, frappée par de fortes pluies la semaine dernière. « L’enrôlement des empreintes digitales et la prise de photos numériques pour le passeport biométrique se fera à partir de la semaine prochaine, dans une première étape dans 16 communes de la wilaya d’Alger, avant d’être généralisée dans toutes les communes de cette wilaya et les communes importantes de l’Algérie’ », a ainsi déclaré le ministre.

Advertisement

Objectif : « réduire la pression sur les daïras que seront secondées par les communes dans l’accomplissement de cette mission ». Cette décision participe également, selon le ministre de l’Intérieur, à la décentralisation de l’Etat algérien.