Le cadavre retrouvé, avant-hier, au lieu-dit Djermane, non loin d’El Eulma, dans la wilaya de Sétif, n’est pas celui du petit Anès Berdjem, disparu depuis plus de dix jours à Chelghoum-Laïd, dans la wilaya voisine de Mila, a appris aujourd’hui l’APS d’une « source proche du dossier ».

La nouvelle ne manquera certainement pas de redonner espoir à la famille du petit Anès, qui était dans l’attente déprimante des résultats de l’analyse ADN sur le cadavre d’enfant découvert par un berger dans une forêt près d’El Eulma. Aussitôt alertés, les services compétents ont transféré la dépouille, en état de décomposition avancée, vers le CHU de Sétif. L’analyse ADN effectuée durant la journée d’hier a donc conclu que le cadavre en question n’est pas celui d’Anès Berdjem. Les enquêteurs poursuivent toujours leurs efforts afin d’établir l’identité du cadavre.

Par ailleurs, les services de sécurité de Mila, continuent, de leur côté, les recherches pour retrouver le petit Anès. Originaire de Chelghoum-Laïd et âgé seulement de cinq ans, celui-ci a été vu pour la dernière fois à côté du domicile de ses grands-parents, au quartier El Kouf, à Mila. Les citoyens de toute la région sont, eux aussi, mobilisés à la recherche du disparu.

Elyas Nour