Il faut croire que la piraterie maritime n’est pas l’apanage des groupes sévissant au large de la Somalie. Cela peut aussi se passer en Algérie. Deux ressortissants allemands en ont fait les frais.

Il y a deux jours, un couple d’Allemands, à bords d’un bateau d’exploration, ont été accostés, au large du lieu dit «Doumia», près de Beni Haoua, à Chlef, par plusieurs individus qui ont réussi à s’inviter chez eux alors qu’ils étaient sur une petite embarcation.

Les deux germaniques, originaires de la ville de Hambourgrachid, ont été ligotés et les voleurs, dont le nombre n’a pas été communiqué par les services de sécurité, indique le quotidien arabophone El Bilad, ont pris tous leurs objets de la valeur: un système de navigation GPS, des caméras haute définition de plongée sous marine, deux jets skis, entre.

Aussitôt leur razzia terminée, les auteurs de cet acte de piraterie ont déposés les deux Allemands sur la plage de «Doumia».

Après avoir été alertés, les services de sécurité ont immédiatement déclenché une enquête. Pour l’heure, il n’y a aucune information concernant l’identité des voleurs.

C’est la première fois qu’une personne, algérienne ou étrangère, est victime d’un tel acte en pleine mer. Personne ne sait aussi si les deux allemands ont joués de malchance ou ont été personnellement ciblés, ce qui voudrait dire qu’ils se sont fait pistés dès leur entrée en territoire algérien.

Elyas Nour