Au moment où la crise financière frappe de plein fouet l’Algérie, les autorités algériennes étudient sérieusement la possibilité de commander un luxueux tapis persan de 10 000 m2 à l’Iran. 

Ce tapis, qui sera parmi les plus grands du monde, est destiné à recouvrir le sol de la Grande Mosquée d’Alger, indique l’agence de presse iranienne IRNA. Selon la même source, l’Algérie souhaite passer sa commande auprès des artisans de la célèbre Neyshabur, un haut lieu de la culture et de la civilisation iraniennes réputé dans le monde entier pour sa majestueuse et luxueuse tapisserie.

Selon IRNA, les autorités algériennes, à travers le ministère des Affaires Etrangères, ont d’ores et déjà pris attache avec les autorités iraniennes pour organiser le déplacement en Algérie d’une délégation d’artisans de Neyshabur afin d’étudier la conclusion de ce projet, au terme duquel l’Algérie dotera sa Grande Mosquée d’Alger de l’un des plus grands et prestigieux tapis persans dans le monde.

Pour l’heure, le coût de ce tapis n’a pas encore été déterminé puisque les négociations entre les autorités iraniennes et algériennes n’ont pas encore abouti à un accord précis. Mais, il est de notoriété publique que ces produits sont très bien cotés sur le marché mondial. Plusieurs sites web spécialisés dans la vente des tapis persans organisent des enchères au cours desquels les prix de spécimens ordinaires peuvent dépasser les 10 mille euros. Qu’en sera-t-il dés lors d’un immense tapis de 10 mille mètres carrés ?