Habitat précaire/ Erremli, le plus grand bidonville d’Alger bientôt détruit ?

0
420

Officiellement, le plus grand bidonville d’Alger, Erremli, sera prochainement détruit. Le wali, qui en a fait l’annonce, n’a fourni aucune date pour ce faire. Il a assuré que les familles habitant à Erremli seront relogés dans des conditions décentes et dans les meilleurs délais.

S’étalant sur une immense superficie et composée d’une multitude de baraques vieilles et précaires, le méga-bidonville d’Erremli sera bientôt éradiqué. L’annonce a été faite par le wali d’Alger Abdellkader Zoukh qui a assuré que les milliers de familles vivant à l’intérieur de cette zone seront relogées. C’est en marge du lancement, hier dimanche, de la rentrée scolaire 2015-2016 que le wali a annoncé le transfert et le relogement des habitants de ce bidonville.  »Cette opération se déroulera dans les meilleurs délais « , a-t-il annoncé sans donner de date précise. M. Zoukh a souligné que  » cette opération de transfert a été retardée du fait du dernier mouvement dans le corps des walis, ainsi que par les préparatifs de la rentrée sociale et scolaire « .

Pour le chef de l’exécutif de la wilaya d’Alger, le relogement des 1000 familles de ce quartier, situé à Gué de Constantine, se fera dès que la commission chargée d’organiser l’opération de relogement rend ses conclusions ». Ce qui ne saurait tarder, selon lui. Pour l’heure et en attendant le transfert des familles, M. Zhoukh a garanti le transport scolaire aux enfants vivant au sein d’Erremli.

Expliquant que le retard accusé dans le recasement des habitants de ce bidonville est dû au traitement des dossiers des postulants encore à l’étude, le wali d’Alger n’a pas manqué de signaler que l’éradication de ce bidonville permettra l’avancement des travaux de la construction du viaduc d’Oued Ouchayah et de l’aménagement d’Oued El Harrach ».

Il est à signaler que l’opération de relogement des familles issues de quartiers précaires se poursuit en Algérie depuis 2014. En effet, pas moins de 20.000 familles habitant des sites précaires dans la wilaya d’Alger ont bénéficié de logements à la faveur du programme de résorption de l’habitat précaire lancé en 2014 par les autorités locales.

Nourhane S