Stina, Uli Rohd, Cadry et bien d’autres. Ils sont originaires de Finlande, d’Allemagne et de Guinée, mais ils chantent en kabyle. Depuis quelques temps, en effet, des chanteurs du monde entier se sont mis à reprendre des succès de Lounès Matoub, Lounis Ait-Menguellet ou encore Idir.

La Finlandaise Stina a été celle qui a le plus impressionné les Algériens. Le jeune fille de 24 ans reprend merveilleusement les chansons des grands noms de la chanson kabyle. Elle a effectué une tournée en Kabylie et est passée dans plusieurs émissions de la télévision algérienne. Interrogée sur sa passion pour la chanson kabyle, elle raconte avoir découvert cela dans un café d’Helsinki où elle a entendu de jeunes algériens chanter Idir. Elle est tombée sous le charme. Depuis, elle reprend des chansons, y compris des plus difficiles, et se met à apprendre le kabyle pour composer ses propres chansons.

Mais le premier chanteur qui s’est fait connaître avec la chanson kabyle et le Guinéen Cadry. Ce dernier a repris des chansons de Lounès Matoub. Ses vidéos ont constitué une véritable attraction pour les fans du chantre de la musique kabyle.

Des célébrités internationales ont également chanté en kabyle. C’est le cas de Maxime le Forestier qui a interprété un titre « Tizi-Ouzou se lève » avec le défunt Brahim Izri et Idir. Pour sa part, Enrico Macias a chanté une chanson dans la langue de Mammeri dans son dernier album. De grands chanteurs, à l’image de Charles Aznavour s’apprêtent à le faire en compagnie de Idir.

Essaïd Wakli

Notez cet article