Le professeur Habib Tiliouine fait partie de ces Algériens qui titillent la fierté nationale. Il vient de décrocher une belle distinction venant de l’Association internationale de la recherche sur la qualité de la vie, basée aux États-Unis.

Enseignant et chercheur à la Faculté des sciences sociales de l’Université d’Oran, Habib Tiliouine vient de décrocher the « Research Fellow Award 2015 », un prestigieux prix scientifique honorifique accordé par l’Association internationale de la recherche sur la qualité de la vie, basée aux Etats-Unis.

Le lauréat du prix devra se déplacer le 17 octobre prochain en Arizona pour prendre part à la cérémonie de remise des prix prévue à Phoenix, au siège de l’association ISQOLS (The International Society for Quality-of-Life Studies). Dans une déclaration à l’APS, le lauréat a assuré que cette distinction valait énormément à ses yeux et que cela l’encourageait pour aller de l’avant.

Pour l’association américaine, créée en 1995 dans le but de promouvoir la recherche pluridisciplinaire dans le domaine de la qualité de la vie, le travail de ce spécialiste algérien est méritoire. Il faut dire qu’Habib Tiliouine conduit depuis des années des recherches sur la qualité de la vie et le bien-être à l’Université d’ Oran. Il a à son actif une trentaine de publications internationales, dont un article sur les droits des enfants en Algérie, édité en juin dernier, dans un numéro spécial d’une revue scientifique internationale basée en Angleterre.

Le Pr Tiliouine, qui est directeur du laboratoire de recherche en processus éducatifs et contexte social (PECS), relevant de l’Université d’Oran, compte encore parmi ses réalisations l’élaboration, en mai dernier, d’une banque de données sur le bien-être de l’enfance en Algérie.

Cette distinction demeure un très bel exploit pour l’Algérie qui est le seul pays arabe représenté au sein de ce réseau, leader en investigation sociale, basé à l’Université Goethe de Frankfurt (Allemagne). Les efforts de ce chercheur  émérite ont donné leurs fruits car depuis des années il s’intéresse, dans le cadre d’une étude internationale, au « bien-être de l’enfance dans le monde », associant des chercheurs indépendants de quinze pays.

Pour information, l’ISQOLS regroupe des spécialistes en économie, en sociologie, en sciences médicales, en psychologie et autres disciplines, en relation avec la qualité de vie humaine.

Nourhane S. 

Notez cet article