Réfugiés Syriens

«Tous les enfants des réfugiés syriens sont normalement scolarisés en Algérie». C’est ce qu’a déclaré, aujourd’hui, la présidente du Croissant rouge algérien (CRA), Saïda Benhabyles, à l’occasion d’une visite qu’elle a effectué au Village Africain de Sidi Fredj, où sont hébergées de nombreuses familles syriennes.

«Les familles ayant quitté les leurs en Syrie doivent sentir qu’elles sont bien accueillies au sein d’autres familles dans leur deuxième pays», a-t-elle encore ajouté, comme pour souligner les relations «fraternelles» entre les deux pays. D’ailleurs, lors de cette visite, le CRA a distribué des fournitures scolaires aux enfants syriens. C’est le Croissant rouge algérien qui prend en charge ce volet.

Par ailleurs, affirmer que «tous les enfants des réfugiés syriens sont normalement scolarisés en Algérie» perd son sens quand on sait que l’ensemble des réfugiés syriens n’ont pas élu domicile au centre de Sidi Fredj. Il faut rappeler, à cet effet, que la majorité des réfugiés syriens ont refusé, pour de multiples raisons, de se faire héberger dans ce centre.

Lorsque les premières familles ont commencées à affluer vers l’Algérie, les autorités ont aussitôt pris la décision de les héberger à Sidi Fredj. Mais, nombre d’entre elles ont quitté les lieux quelques jours après. Ces dernières ont préféré louer des appartements, voire des taudis, ou carrément vivre dans la rue pour quelques uns au lieu d’être dans ce centre. Leurs enfants ne peuvent, selon toute vraisemblance, pas être scolarisés.

Elyas Nour