Le joueur algérien de l’USM Alger, Youcef Belaïli, a écopé d’une suspension de deux ans pour dopage. C’est la Confédération africaine de football (CAF) qui a notifié cette sanction à la Fédération algérienne de football (FAF).

En effet, le joueur a été contrôlé positif à une « substance prohibée » lors du match ayant opposé son club au MC El Eulma, disputé le 7 août dernier chez ce dernier dans le cadre de la Ligue des champions d’Afrique. Dans un communiqué rendu public aujourd’hui, l’instance footballistique nationale révèle que le milieu offensif usmiste « a reconnu les faits qui lui sont reprochés et a renoncé au droit de faire l’analyse de l’échantillon ‘B’ comme le prévoit la réglementation ».

En d’autres termes, la sanction est effective et Belaïli ne foulera plus les pelouses à partir d’aujourd’hui et ce pour une durée de deux années. A souligner qu’aucune information n’a été donnée concernant la nature de la « substance » que le joueur a prise.

A rappeler que Belaïli a atterri à l’USMA la saison passée. Il est le footballeur le mieux payé du championnat national. Selon des indiscrétions, son salaire mensuel s’élèverait à 500 millions de centimes (5 000 000 DA). Plusieurs observateurs et analystes n’ont cessé d’affirmer qu’il avait sa place en équipe nationale. Il est considéré comme le meilleur joueur évoluant dans le championnat national. On lui prédisait un avenir radieux, mais cette affaire compromet sérieusement sa carrière.

Elyas Nour