ANP/ D’anciens militaires malmenés devant l’APN

0
489

Un groupe d’anciens militaires, radiés des rangs de l’armée pour cause de maladie, ont été malmenés, hier, par des policiers alors qu’ils tentaient de remettre un document au président de l’Assemblée populaire nationale.

Dans une lettre de doléances envoyées au président de l’APN et au président de la commission défense et santé de la chambre basse du parlement, ces centaines d’anciens militaires demandent, notamment, la prise en compte de leur situation et le versement de pensions par la caisse de retraite militaire. Ils demandent également à être traités comme les autres militaires ayant contracté des maladies durant leur service.

Le représentant de ce collectif, Guest Miloud, a rapporté que les policiers l’ont cueilli, avec trois de ses camarades, juste après leur sortie du bureau de l’APN. Ils ont été gardés dans un commissariat de police jusqu’à 15 heures.

Ce n’est pas la première fois que ces anciens militaires protestent contre leur condition de vie. Après avoir contracté des maladies au sein de l’armée, les services de la sécurité sociale leur ont signifié qu’il ne s’agit pas de « maladies liées » à l’exercice de leurs fonctions, ce que les concernés récusent. Et ils ne demandent « rien d’autre que d’avoir accès aux services de la santé de l’armée ».

Essaïd Wakli