FLN/ Saâdani veut devenir le leader des pro-Bouteflika

0
225

Amar Saâdani veut réoccuper la scène politique. Le secrétaire général du FLN, absent depuis le mois de juin dernier, veut regrouper, dès le 04 octobre, les forces politiques qui soutiennent le chef de l’Etat pour créer une nouvelle «Alliance présidentielle».

Il va profiter de l’annonce, dimanche, de la composante du Bureau politique de son parti, pour prendre le leadership de ce nouveau conglomérat qui réunira, en plus du FLN, le RND, le MPA et TAJ. Autant dire les partis qui ont fait campagne pour le chef de l’Etat. Ce regroupement vise « à unir les rangs et les forces autour du programme du président Abdelaziz Bouteflika pour défendre le pays et le préserver des dangers qui le guettent ».  Saadani invite même « tous les partis politiques à y adhérer. »

L’homme, qui a réuni samedi les chefs des mouhafadhates de son parti, invite ses cadres et ses militants à mettre « l’intérêt du parti au-dessus des intérêts personnels », et rappelle que « le rajeunissement du parti un slogan phare du 10e Congrès ne veut en aucun cas dire que les anciens cadres seront marginalisés ».

Attendue depuis la tenue, en mai dernier, du Congrès de son parti, la composante du Bureau politique du FLN risque de provoquer de nouveaux remous. Des personnes qui ne seront pas concernées risquent de dénoncer les décisions de Saâdani qui a pourtant pris le soins d’élargir la composante de la nouvelle direction dans le but de satisfaire tout le monde.

Essaïd Wakli