Football/ La blessure épargne à Yacine Brahimi une polémique inutile

0
408

Le milieu international algérien du FC Porto, Yacine Brahimi, a de la…baraka. Ciblé par une campagne enclenchée par des médias proches des milieux islamo-conservateurs, en raison d’un match de Ligue des champions d’Europe, devant opposer le FC Porto au Maccabi Tel Aviv, celui-ci ne subira finalement pas cette pression puisqu’il a contracté, dimanche soir, lors d’un match de championnat, une blessure qui l’éloignera des terrains pendant deux semaines.

L’Algérien avait quitté le terrain à la 58e minute, lors de la rencontre de Porto face à Sporting Braga, suite à une blessure. En plus du match de samedi prochain, face à l’Uniao Madeira, qu’il ratera, Brahimi fera l’impasse sur le déplacement de son équipe en Israël pour disputer, mercredi, le match retour de la Ligue des champions face à Maccabi Tel Aviv.

De nombreux médias, de la mouvance islamo-conservatrice, ont demandé au joueur de faire l’impasse sur ce déplacement. Au match «aller», Brahimi avait pris part à la rencontre à domicile et a même réussi à inscrire un but. L’international algérien ne s’est par contre jamais exprimé sur la question. Il était quasiment certain que celui-ci allait prendre part à la rencontre «retour» de ce mercredi à Tel Aviv. Finalement, sa blessure le «sauve» et le met à l’abri d’une pression inutile, d’autant plus que deux matchs importants de la sélection nationale sont prévus les 14 et 17 novembre prochain pour le compte des éliminatoires du Mondial 2018.

Elyas Nour