Deux jours après la rupture de la connexion Internet, le PDG d’Algérie Télécom, Azwaw Mehmel, est sorti de son mutisme. Lors d’une conférence de presse animée à Alger, le responsable de l’entreprise publique a expliqué que le rétablissement de la connexion Internet, qui passe par la réparation du câble de fibre optique, va se «faire dans les plus brefs délais». Il a indiqué que la situation «redeviendra normale » d’ici la fin de la semaine.

L’opération de recherche, entamée samedi aux environs de 23h00, a abouti au repérage et à la remontée du premier bout du câble -endommagé sur une longueur de 100 mètres- sur le pont du navire câblier Raymond Croze, venu d’Italie, a expliqué le dirigeant. Les travaux de réparation de ce premier bout du câble sous-marin ont été immédiatement lancés par les techniciens du navire assistés de trois ingénieurs d’Algérie Télécom montés à bord, a ajouté Mehmel.

Les responsables de la société publique, qui ont déposé plainte contre X, soupçonnent un navire maltais d’être derrière la dégradation du câble sous-marin.

Le câble de fibre optique alimente l’Algérie en 90 % de ses besoins en connexion Internet. Le reste est assuré par un câble qui relie Alger à Palma, en Espagne. Un autre câble, reliant Oran à Valence, en Espagne, est en construction depuis quelques mois.

Essaïd Wakli