Pour éviter des coupures dans la connexion Internet, le gouvernement a décidé de lancer les travaux de construction d’un nouveau câble devant relier Oran à Valence, en Espagne. C’est du moins ce qu’a annoncé, mercredi, Imane Houda Faraoun, la ministre de la Poste et des TIC, lors d’une conférence de presse.

« Le projet de réalisation d’un câble sous-marin Oran-Valence,initié en 2009, et Alger-Valence, d’une longueur de près de 550 km, sera lancé au cours du mois de novembre prochain », a précisé Mme Faraoun. Selon elle, « le coût global de ce projet, dont les travaux s’étaleront sur 14 mois, est estimé à 36 millions d’euros (26 millions pour le projet Oran-Valence et 10 millions pour celui d’Alger-Valence », a-t-elle ajouté.

Le câble acheminant la bande passante et qui relie Annaba à Marseille, assure 80% de la connexion Internet du pays. Un incident, intervenu suite à la coupure de ce câble, a plongé le pays dans un black-out presque total. Cela risque de provoquer même des troubles sécuritaires.

Des voix se sont élevées pour réclamer la réalisation de nouveaux câbles, chose qui permettra de sécuriser le pays en matière de connexion Internet.

Essaïd Wakli