Jeudi, le vol d’Air Algérie au départ de Bruxelles vers Alger a failli virer à la catastrophe. L’avion de la compagnie nationale a été détourné vers 16 h et s’est posé en toute urgence à l’aéroport de Lyon en France. Le commandant de bord de l’avion algérien a été décidé de dérouter l’appareil sur l’aéroport de Lyon parce qu’un passager parmi les 36 personnes, et six membres d’équipage, transportées affirmait porter une bombe !

Le commandant de bord n’a pas voulu prendre le moindre risque et opère un atterrissage d’urgence. Le passager qui avait menacé le personnel d’Air Algérie de faire exploser une bombe a été, par la suite, arrêté par la Gendarmerie des Transports Aériens au niveau de l’aéroport Lyon-Saint-Exupéry, confirme la compagnie Air Algérie dans un communiqué de presse rendu public jeudi soir. Le mis en cause qui été débarqué de l’avion d’Air Algérie est « un homme né en Algérie en 1978 et résidant en Belgique », explique, pour sa part, l’AFP.

Après avoir accompli toutes les formalités d’inspection et de resécurisation, l’avion d’Air Algérie est reparti à Alger vers 21 H 20, nous apprend encore Air Algérie selon laquelle « le passager à l’origine de cet incident a fait l’objet de poursuites judiciaires par les autorités compétentes et ce conformément aux règles et aux procédures de l’aviation civile ».