Coup de théâtre ! Au moment où les journalistes et employés d’El Watan TV se rassemblent et manifestent dans les rues contre la fermeture arbitraire de leur chaîne de télévision, Madani Mezrag se rétracte et présente ses excuses au Président Abdelaziz Bouteflika. 

Dans un communiqué rendu public et adressé à plusieurs rédactions algériennes, l’ex-chef terroriste de l’Armée Islamique du Salut (AIS) a affirmé qu’il revient sur ses menaces proférées à l’encontre du Président Abdelaziz Bouteflika. Il présente ses excuses au Chef de l’Etat et assure qu’il veut contribuer à »protéger l’Algérie contre tous les dangers ». Madani Mezrag souligne dans son communiqué qu’il va écrire une « lettre amicale et cordiale » au Président de la République pour lui faire part de « ses suggestions » afin de renforcer « les acquis de ce qui a été déjà réalisé ».