La mendicité rapporte apparemment beaucoup pour certains. Notamment lorsque l’on profite de la sympathie des gens à l’égard de réfugiés venus de pays en guerre.

Cela s’est passé à Ghardaia. Un quinquagénaire originaire d’une wilaya du Nord se faisait passer, depuis des semaines, pour un réfugié syrien en imitant l’accent de ce pays. Arrêté par la police alors qu’il mendiait devant une mosquée d’El Goléa, il avait en sa possession 3000 dinars. Après investigation, il s’est finalement avéré encore plus riche que le commun des Algériens.

Advertisement

Les enquêteurs ont découverts qu’il était universitaire et possédait trois comptes bancaires contenant les sommes de 7 millions de dinars (700 millions de centimes) et 15 000 euros (un peu plus de 200 millions de centimes). Le concerné a avoué, devant les enquêteurs, qu’il avait amassé cette somme en faisant la manche.

Se faire passer pour un réfugié syrien, victime de la guerre qui sévit dans ce pays était apparemment très lucratif. Les Algériens ont tendance à être plutôt généreux envers ces personnes. Aussitôt l’enquête close, le mis en cause a été présenté devant le procureur de la République de Ghardaia et placé sous mandat de dépôt.

Elyas Nour