Air Algérie ne sera pas la seule compagnie à desservir Paris, la capitale française. Sa « concurrente » nationale, Tassili Airlines (TAL), sera désormais de la partie.

Selon un communiqué de la compagnie, repris par l’APS, TAL opèrera « cette liaison à raison de deux fréquences par semaine à travers des avions de type Boeing 737 800NG d’une capacité de 135 sièges pour la classe économique et 20 sièges pour la classe affaires ».

« L’ouverture de cette nouvelle ligne sera accompagnée d’une tarification promotionnelle et une très bonne qualité de service, aussi bien à bord qu’au sol », assure la TAL.

La compagnie, qui ouvre ainsi sa quatrième desserte internationale, a indiqué que la vente de billets se fera via le réseau de distribution propre de la TAL, soit 158 agents agréées à travers le territoire national, le site internet « E-Booking » et le nouveau site web de la compagnie avec la possibilité d’achat par cartes Visa et Master Card.

Tassili Airlines est à l’origine une entreprise mixte entre Sonatrach et Air Algérie. Elle était destinée au transport des personnels de la compagnie pétrolière vers les villes du Sud. Mais les autorités ont décidé d’en faire une compagnie à part entière avec des capitaux de la Sonatrach dont elle est une filiale. L’essentiel de son chiffre d’affaires est réalisé dans le trafic interne.

Essaïd Wakli