Pas moins de 50 mille souscripteurs qui ont postulé aux formules de logement AADL et LPP font l’objet d’une enquête des services du ministère de l’Habitat. L’objectif est de vérifier  s’ils ont déjà bénéficié d’un logement ou d’un lot de terrain.

Pour l’heure, seuls  250 souscripteurs ont été exclus des logements AADL et LPP (Logement promotionnel public) après filtrage au fichier national du logement, assure à ce propos le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville Abdelmadjid Tebboune. L’enquête se poursuit encore et tout indique que le nombre des souscripteurs exclus sera revu bientôt à la hausse. D’autre part, A. Tebboune a démenti une nouvelle fois les informations rapportées par certains médias selon lesquelles le certificat négatif doit être présenté le jour du versement de la deuxième tranche des logements AADL.

 Par ailleurs, le gel de l’aide de l’Etat destinée à l’auto construction au titre de la formule du logement rural a été démenti aussi par le même ministre. « Le ministère de l’Habitat n’a donné aucune instruction pour le gel de la formule du logement rural ». « Il s’agit de la suspension de l’opération dans certaines wilayas par arrêtés des walis aux fins de vérification des listes des bénéficiaires suite à des rapports faisant état de dépassements », a expliqué Abdelmadjid Tebboune d’après lequel  « le secteur de l’Habitat « ne sera pas touché par les retombées de la baisse des prix du pétrole ». Du moins pas encore.