C’est une première. Dans les hôpitaux algériens, les médecins, les infirmiers et l’ensemble du personnel seront obligés de marquer leur présence par empreinte digitale. Cette mesure vise à lutter contre le phénomène de l’absentéisme et du « manque de discipline » constaté dans les hôpitaux et polycliniques. 

Selon le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, les équipements électroniques nécessaires à la mise en œuvre de la mesure ont déjà été remis à de nombreux établissements hospitaliers ou le seront prochainement et dans toutes les wilayas.

La confirmation par empreinte digitale de la présence au travail permettra de « distinguer ceux qui font preuve d’assiduité au travail de ceux qui manquent à leurs obligations« , a fait savoir Abdelmalek Boudiaf lors d’une visite de travail à Guelma.

Le ministre de la Santé a même menacé les employés de son secteur qui ne font pas preuve d’engagement et de sérieux dans leur travail quotidien:  « Les médecins généralistes et spécialistes, pourront faire ce choix : s’acquitter de leurs tâches conformément à l’horaire légal ou alors libérer leurs postes pour en faire bénéficier d’autres », a-t-il prévenu.

A noter que ce système de confirmation de présence par empreinte digitale est d’ores et déjà opérationnel au niveau du ministère de la Santé.