Du Chang Long, le capitaine du navire panaméen Poavosa Ace, considéré comme étant le responsable de la coupure du câble sous-marin de fibre optique survenue le 22 octobre dernier au large d’Annaba, sera auditionné le 17 décembre prochain, par le tribunal de cette même ville, a indiqué, aujourd’hui, Algérie Telecom (AT) dans un communiqué.

Rappelons que cette coupure a provoqué une panne d’Internet sur l’ensemble du territoire national qui a durée quelques jours. L’entreprise avait été privée de 80% de ses capacités. AT avait fait appel à une entreprise étrangère pour procéder aux réparations nécessaires.

En plus du préjudice commercial causé, estimée par Alégrie Telecom à 601,4 millions de dinars de manque à gagner, l’entreprise nationale réclame 18 millions de dinars de frais de réparation et 100 millions de dinars de dommages et intérêts, indique-t-on de même source.

Notons que suite à la plainte déposée par AT, le navire panaméen Poavosa Ace a été saisi à titre conservatoire et «le capitaine du navire reste sous contrôle judiciaire avec interdiction de quitter le territoire national et son passeport et les documents du navire saisis. Une demande de saisie conservatoire avait été introduite par Algérie Télécom en date du 16 novembre 2015 et une ordonnance a été rendue en date du 17 novembre 2015 par le président du tribunal d’Annaba, pour la saisie conservatoire du navire dirigé par le capitaine Du Chang Long», indique aussi AT.

Elyas Nour