Des éléments de la sûreté de la wilaya de Biskra ont arrêté, hier, un jeune couple soupçonné d’être derrière le kidnapping du petit Mouataz, survenu la veille dans une localité de Tolga.

Agé de 6 ans, Mouataz avait disparu à la sortie de l’établissement scolaire où il est inscrit. L’enquête, diligentée immédiatement après le rapt, a permis de conclure que l’enfant avait été aperçu en compagnie d’un homme et d’une femme.

Advertisement

Peu après sa disparition, les parents de Mouataz avaient reçu un coup de téléphone d’une personne leur demandant la somme de 20 millions de dinars (deux milliards de centimes) pour libérer l’enfant. Suite à cela, les policiers ont identifiée le lieu à partir duquel a été donné le coup de fil (un téléphone fixe). Sentant que les choses ont pris une tournure imprévue, les ravisseurs, âgés de 23 ans pour l’homme et 21 ans pour la femme, ont relâché l’enfant, dans la soirée devant la gare routière de la ville.

Le couple a été finalement arrêté, hier, dans la matinée, moins de 24 heures après leur forfait.

Rappelons que le kidnapping d’enfants a pris une ampleur dramatique en Algérie ces dernières années. Si dans la majorité des cas, il s’agit de demandes de rançons; dans d’autres, il est question d’actes de vengeances à l’endroit des parents.

Elyas Nour