Des unités de la gendarmerie nationale ont procédé à l’arrestation de deux éléments appartenant à une organisation criminelle internationale spécialisée dans le trafic d’armes. Ces individus tentaient d’écouler leur marchandise au cœur même de la capitale.

Ce réseau mafieux profite selon la thèse de la gendarmerie nationale du chaos sécuritaire en Libye et de l’instabilité politique en Tunisie pour faire transiter ces armes en toute quiétude à travers un pays sujet à toutes les transgressions. Ces armes de fabrication américaine, qui ont transité par le territoire libyen pour atterrir en Algérie, proviennent de Turquie.

Cette situation est sujette à plusieurs interrogations: comment un tel réseau a pu se constituer sur le territoire national ? Des armes ont-elles été écoulées ? Le démantèlement de certaines directions du DRS aurait-il ouvert une brèche pour les activités de groupes mafieux et terroristes ?

Massinissa Mansour

Notez cet article