Le ministère de l’Industrie et des mines a annoncé, jeudi soir dans un communiqué, la relance effective du crédit à la consommation début 2016.  

La décision a été prise lors d’une réunion de travail tenue par le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdesselam Bouchouareb, et à laquelle ont participé le ministre du Commerce, BakhtiBelaïb, et le Secrétaire général de l’Union générale des travailleurs Algériens (UGTA), Abdelmadjid Sidi Saïd, avec pour ordre du jour la coordination de la relance du crédit à la consommation « au bénéfice de la production nationale ».

Cette réunion a permis de « fixer le mode opératoire permettant de définir les produits éligibles au crédit à la consommation », a précisé le ministère, rappelant que le retour du crédit à la consommation avait été décidé par la Tripartie de février 2014.

Les conditions et les modalités du crédit à la consommation aux ménages ont été fixées en vertu du décret exécutif 15-114 du 12 mai 2015 relatif aux conditions et aux modalités d’offres en matière de crédit à la consommation, a-t-on ajouté.

Le décret précise que le crédit à la consommation concerne les biens fabriqués par des entreprises exerçant une activité de production sur le territoire national et qui produisent ou assemblent des biens destinés à la vente aux particuliers. Le crédit à la consommation s’adresse aux nationaux résidents et est destiné à la promotion de la production nationale, note le communiqué.

 

Notez cet article