«Ma fille est intelligente, correcte et brillante à l’école. Elle a obtenu de très bons résultats, elle n’a aucun problème dans sa vie. Elle ne peut pas avoir fugué». Ce sont les mots d’un père affligé et abattu après la disparition de sa fille, Soundousse, âgée de 13 ans, jeudi dernier à Guelma. Le papa, effrayé à l’idée que sa fille ait été kidnappée par des terroristes ou des criminels demande aux autorités de l’aider à la retrouver.

La commune Belkheir, située à trois kilomètres du chef-lieu de la wilaya de Guelma, a vécu, vendredi dernier, une situation de haute tension, suite à la manifestation organisée par les habitants de la commune après la disparition de l’adolescente Soundousse, âgée de 13 ans. La petite qui, selon son père Djelloul, a toujours été un exemple de sagesse et de droiture n’a pas donné signe de vie depuis jeudi dernier, laissant derrière elle une famille effondrée.

«Ma fille est intelligente, correcte et brillante à l’école. Elle a obtenu de très bons résultats. Elle n’a aucun problème dans sa vie. Elle ne peut pas avoir fugué», a déclaré le père au quotidien  arabophone El Khabar. M. Djelloul a expliqué que sa fille a quitté le collège Mimoune Ali, jeudi dernier, à 14h 30, et s’est dirigée à la station de bus la plus proche, selon le témoignage de l’une de ses camarades, mais n’est jamais rentrée à la maison.

«Je n’accuse personne, je demande l’intervention des autorités car depuis trois jours ma famille et moi sommes terrassés. Nos yeux et nos cœurs sont rivés sur le téléphone», a-t-il déclaré en larmes.

En guise de solidarité, les citoyens de la commune Belkheir se sont mobilisés pour réclamer l’intervention urgente des autorités. Les manifestants ont fermé l’entrée de l’APC et ont paralysé la circulation afin de mieux interpeller la gendarmerie et la DGSN pour multiplier les actions de recherche.

Nourhane S.