La gestion des déchets ménagers représente un sérieux problème et un véritable défi pour les responsables des communes. Jusqu’ici aucune stratégie visant à bien gérer ce secteur n’a porté des fruits et ce, en raison du manque de moyens, de la défaillance en matière de formation en enfouissement, du manque de personnel ou des trois à la fois au niveau de certaines communes.

L’échec de la stratégie mise en place, il y a de cela dix ans, est consommé. Voilà le constat alarmant dressé par plusieurs responsables de communes où la gestion des déchets ménagers présente de sérieuses défaillances. Samir Grimes, directeur au niveau du ministère de lEenvironnement, a déclaré, au micro de la Chaîne 3, que les centres d’enfouissement technique, installés dans certaines wilayas, ne fonctionnent malheureusement pas selon les normes internationales.

Selon ce responsable, il ne s’agit pas là de l’unique raison de l’échec de la stratégie de gestion des déchets ménagers engagée il y a de cela près de 10 ans. Il évoque dans ce sens le fait que plus de 1200 communes ayant auparavant été dotées de plans de gestion des déchets ne l’appliquent pas vraiment. Pour expliquer cela, M. Grimes évoque le manque de moyens, de ressources humaines ou encore une défaillance au niveau de la formation pour la mise en oeuvre  de ces plans modernes.

Aujourd’hui, les responsables au niveau des communes doivent se lancer l’objectif de corriger les défaillances au niveau de la gestion des déchets ménagers et ce, «en travaillant sur l’optimisation du recouvrement de la fiscalité environnementale, en mettant l’accent sur la sensibilisation des agents de l’État et accorder plus de prérogatives aux présidents d’APC», a souligné M. Samir Grimes.

Par ailleurs, il faut savoir que pour pouvoir enfin espérer améliorer la situation et trouver une solution à ce problème, il est impérati d’inculquer une culture environnementale et insister sur le civisme des citoyens.

Nourhane S.

Notez cet article