Plus de 400 actes islamophobes ont été officiellement recensés en France en 2015. C’est ce qu’a révélé aujourd’hui le quotidien français Le Parisien qui cite un bilan de la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme (Dilcra).

Ces chiffres, « qui inquiètent au plus haut point les autorités françaises », sont en hausse de plus de 200% par rapport à l’année dernière, où ils s’élevaient 133. « C’est une hausse spectaculaire et très inquiétante, qui s’explique essentiellement par la flambée des actes qui ont suivi les attentats de janvier », a indiqué au journal, Gilles Clavreul, le directeur de la Dilcra.

Des actes islamophobes ont été signalés dans plusieurs régions de France, notamment depuis les attentats de Paris. En plus des « traditionnels » graffitis , certaines mosquées ont carrément été incendiées, alors que des femmes voilées ont été agressées.

La Dilcra entend mener un combat contre le racisme sur Internet. «Une unité de lutte contre la haine sur Internet (NDLR : police judiciaire) est en place depuis cet automne. Aujourd’hui, c’est insuffisamment réprimé. Mais cela va changer, nous allons mener un combat sans relâche», signale encore Gilles Clavreul.

Il faut signaler que 1 000 sur 2 500 lieux de cultes musulmans sont actuellement protégés par les services de l’Etat. Pour dire que les autorités françaises craignent la multiplication des actes islamophobes.

Elyas Nour

Notez cet article