2015 n’était pas seulement une année difficile, triste et pénible. Plusieurs événements ont rendu heureux les Algériens et les ont fait sourire. Parce qu’il serait injuste de réduire l’actualité qu’à des faits sinistres et lugubres, nous vous avons sélectionné ces dix événements « positifs » qui vous ont certainement ravis durant cette année. 

1 – Mahrez s’illustre et fait briller le football algérien

C’est l’un des moments les plus satisfaisants de cette année. Un jeune joueur algérien qui s’éclate sur les terrains les plus prestigieux du championnat anglais et vole la vedette aux joueurs les plus célèbres du monde grâce à ses prestations, ses dribbles et ses buts somptueux ! C’est le rêve qu’a pu réaliser l’algérien Riyad Mahrez dont le talent pur a épaté tous les observateurs les plus avertis du foot mondial. Sa petite équipe Leicester caracole en tête du championnat anglais depuis le début de la saison et réalise l’exploit de battre de grandes équipes comme Chelsea ou Manchester United. Merci Mahrez.

2- La beauté de l’Algérie immortalisée par Thalassa et « L’Algérie vue du ciel »

Enfin ! L’Algérie révèle au monde entier sa beauté et ses paysages majestueux grâce à deux documentaires de grande qualité: « Thalassa » et « L’Algérie vue du ciel ». Dés leur sortie sur les écrans des télévisions françaises, ces deux documentaires financés par l’Algérie, ont suscité un énorme buzz. Massivement commentés et partagés sur les réseaux sociaux, ils ont rendu fiers les Algériens. Ils ont pris le contresens de l’image trop négative qui collait à la peau de notre pays. Deux documentaires splendides qui ont réhabilité la véritable identité d’un pays trop méconnu, voire ignoré à l’étranger.

3 – Le passeport biométrique dans les APC  et la suppression de plusieurs documents 

C’est le symbole d’une débureaucratisation tant attendue par les Algériens ! Depuis l’été 2015, il n’est plus indispensable de se rendre aux daïras pour obtenir son passeport. Cette opération a commencé dans une dizaine de mairies dans la wilaya d’Alger et à partir de 2016, elle sera élargie à d’autres wilayas du pays. Après la fin de l’obligation de légaliser les documents administratifs en 2014, le gouvernement a supprimé en 2015 le certificat de capacité du dossier de renouvellement du permis de conduire. Ces facilitations ont soulagé les Algériens qui souffraient terriblement de l’emprise de la bureaucratie.

4 – La solidarité des Algériens avec la Tunisie meurtrie par le terrorisme 

Les Algériens ne sont pas égoïstes. Ils n’abandonnent jamais leurs amis et leurs voisins face aux malheurs de la vie. Et les Tunisiens peuvent en témoigner. Lorsque le 26 juin 2015, des terroristes ont perpétré un carnage dans la station balnéaire de Sousse, les Algériens sont rapidement montés au créneau pour exprimer leur solidarité. La Tunisie affligée, accablée et livrée à elle-même face à l’ogre terrorise trouvera un soutien moral chez ses voisins de l’Ouest qui ont envahi les plages tunisiennes pour dire non au terrorisme et aider financièrement leurs voisins en proie à une profonde crise économique provoquée par la menace terroriste.

5 – Autoroute Est-Ouest : mise en service du contournement de Djebel Ouahch à Constantine

Le contournement de Djebel Ouahch, près de Constantine, réalisé sur 13 km, à la suite de l’éboulement partiel qui avait affecté un tunnel, a été mis en service cette année. C’est une très bonne nouvelle car ce tunnel va enfin décongestionner la circulation automobile d’Ouest en Est, entre la partie occidentale du pays et la commune de Drean, dans la wilaya d’El Tarf. Annaba n’est donc plus une ville lointaine à partir d’Alger.  Cette voie de contournement en 2 x 2 voies aura également en 2016, un impact considérable sur l’économie nationale.

6 –  La Renault Symbol « made in Algeria » souffle sa première bougie

Déjà une année ! La première voiture montée en Algérie a célébré en 2015 son premier anniversaire. Grâce à ce projet, plus de 600 emplois ont été créés et un taux d’intégration qui va être porté de 8 à 19 %. En dépit de toutes les critiques, ce projet est stratégique car il va permettre à l’Algérie de se développer les premières bases de l’industrie du montage et la sous-traitance. Un deuxième projet porté par Peugeot arrive prochainement. Des constructeurs chinois s’apprêtent également à conclure des projets d’installation en Algérie.

7 – Le très bel opéra d’Alger  

C’est un chef-d’oeuvre ! Le futur Opéra d’Alger sera inauguré en 2016. L’édifice a été pratiquement finalisé en 2015 et les 20 photos partagées par l’Agence de Réalisation des Grands Projets Culturels (ARPC) ont suscité un véritable buzz sur les réseaux sociaux. Modernité, élégance et beauté, l’aménagement de cet opéra a ravi les mélomanes qui l’attendent avec impatience. En plus, l’Algérie n’a dépensé aucun centime pour le construire car c’est la Chine qui nous l’a offert en guise de cadeau !

8- Des films algériens primés 

En 2015, le cinéma algérien a été à l’honneur. La fiction « Le puits » et le documentaire « Akher Kalam » (Les dernières paroles) des réalisateurs algériens Lotfi Bouchouchi et Mohamed Zaoui ont en effet remporté au mois de septembre dernier les prix du meilleur film et du meilleur documentaire arabes au 31e festival du film méditerranéen d’Alexandrie (Egypte, 2-8 septembre). Première fiction de Lotfi Bouchouchi, « Le puits »(90mn, 2014) est un film dramatique sur le siège d’un village du sud de l’Algérie par des militaires français durant la guerre d’indépendance. En compétition dans la section « Nour-al-Sharif du meilleur film arabe », il a également reçu les prix du meilleur réalisateur, du meilleur scénario ainsi que le prix du meilleur rôle féminin, attribué à l’actrice algérienne Nadia Kaci.

9 –  Le village SOS Village d’Enfants de Draria a été sauvé ! 

C’est l’un des moments les plus forts en cette année 2015: SOS Village d’Enfants de Draria n’a pas été fermé. Il a réussi à conserver son site alors que les autorités locales avaient entamé les démarches pour l’en déposséder. La mobilisation, menée essentiellement sur les réseaux sociaux, par les amis de ce village qui accueille pas moins de 109 enfants orphelins pour leur donner la chance de renouer avec la vie grâce à un foyer et une scolarité, a fini par payer. Ce village ne sera donc pas fermé et les enfants ne seront plus transférés vers des pouponnières. Ils continueront à jouer et apprendre pour bâtir une vile meilleure. Une immense victoire contre l’arbitraire.

10 – Un chercheur algérien épate le Qatar 

Il s’appelle Benosmane Mourad Mohamed. Cet enseignant chercheur dans le domaine biomédical au Centre universitaire Belhadj Bouchaib de la wilaya Ain Temouchent (CUAT) a marqué cette année 2015, en se qualifiant pour la finale d’un concours international au Qatar, après avoir inventé un appareil « analyseur de stress » ! Cette invention élimine dans les enregistrements les pulsations suscitées par les mouvements du corps de celles relatives à une anomalie cardiaque ou psychologique, et permet de détecter ainsi d’éventuelles pathologies. Le génie algérien existe bel et bien. Il suffit juste de l’exploiter à bon escient.