Avec la loi des finances 2016, l’autoroute Est-Ouest devient payante. Mais rassurez-vous, ce n’est pas pour yout de suite. Le directeur général de l’Agence nationale des autoroutes (ANA), Ali Khelifaoui, a annoncé que le système de péage de l’autoroute Est-ouest sera opérationnel à partir du début de l’année prochaine (2017).

Les citoyens algériens devront, à partir du début de l’année 2017, mettre la main à lapoche pour rouler sur l’autoroute Est-Ouest. Même si le directeur général de l’Agence nationale des autoroutes (ANA), Ali Khelifaoui, n’a pas révélé les prix, il a indiqué, en marge du visite de travail dans la wilaya de Bouira, que le système de péage compte 54 terminaux, en cours de réalisation et seront "mis en service à partir du début de l'année 2017".

Advertisement

A propos de l’importance de ce système de péage, Kamel El Araba, le responsable du service des équipements à l’Agence de gestion des autoroutes (AGA), a assuré que cela permettra de garantir aux usagers un service de proximité en matière d’information et d’assistance. "L’automobiliste est donc directement pris en charge sur l’autoroute, une fois le système opérationnel", a-t-il affirmé.

Pour booster les travaux sur l'autoroute Est-Ouest, le wali de Bouira, Nacer Maskri, a exigé des responsables des chantiers des terminaux de péage de travailler de concert. Il a, par ailleurs, annoncé qu’à Bouira, six terminaux avec deux centres d’entretien sont en cours de réalisation à Ahnif, El-Adjiba, Bouira-est, Bouira-ouest, Djebahia et Lakhdaria.

Nourhane S.