Home A LA UNE Equipe nationale de football/ La FAF met une croix sur Benzia

Equipe nationale de football/ La FAF met une croix sur Benzia

0
Equipe nationale de football/ La FAF met une croix sur Benzia
©PHOTOPQR/LE PROGRES/GUIOCHON STEPHANE/TIGNES LE 03/07/2013 - STAGES DE PREPARATION DE L'OL POUR LA SAISON 2013-2014 ICI REVEIL MUSCULAIRE AVEC ICI YASSINE BENZIA,RACHID GHEZZAL,FARES BAHLOULI

Devant ses hésitations, la Fédération algérienne de football (FAF) a décidé de clore le dossier du joueur Yassine Benzia, un binational qui évolue à Lille, club de la Ligue 1 française.

Le joueur aurait demandé à un membre du staff technique des Verts -certaines informations évoquant une rencontre avec le sélectionneur Christian Gourcuff, à la fin du week-end dernier en France- un «temps de réflexion». Le joueur a préféré avoir «plus de temps de jeu» avec son club avant de rejoindre l’équipe nationale.

Pourtant, le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua lui-même, avait fait part, lors de la conférence de presse qu’il a animé le 9 janvier dernier, l’arrivée de ce joueur, au prochain stage de l’EN, en compagnie de deux autres, en l’occurrence Ounas Adam (Bordeaux) et Sofiane Hanni (FC Malinois en Belgique). Sauf que moins de 48 heures plus tard, deux d’entre eux, à savoir Benzia et Ounas, ont démenti cette information. Ce dernier a même explicitement annoncé qu’il attendait une convocation de l’équipe de France espoirs. Raouraoua se serait-il trop vite avancé ? Probablement.

Benzia s’est illustré lors de la phase «aller» du championnat français au point où des médias annoncent son transfert, dès l’été prochain, vers un autre club «plus prestigieux» en France ou ailleurs en Europe.

La FAF, qui a eu déjà à subir un scénario similaire avec l’affaire dite Fékir, le joueur de Lyon qui avait annoncé au sélectionneur sa volonté de rejoindre les Verts avant de se rétracter, a encaissé le coup, mais n’a pas voulu trancher avant qu’un responsable de l’instance fédérale ou du staff technique nationale ne rencontre le joueur.

C’est chose faite maintenant. Même si Benzia n’a pas définitivement fermé la porte à l’EN, néanmoins ses hésitations prouvent qu’il attend surtout une convocation de l’équipe de France. C’est pour cela, selon toute vraisemblance, que la FAF a décidé de mettre une croix sur le nom du joueur.

Elyas Nour