Pour tenter de freiner les importations, le gouvernement multiplie les initiatives. Il compte élargir le champ des produits concernés par les licences d’importation. Mais la liste des produits concernés n’est pas rendue publique, les discussions et le travail d’analyse continuant au niveau des structures  du ministère concerné.

« Une fois le travail accompli, probablement dans une vingtaine de jours, nous annoncerons la liste de ces produits (agricoles) », a indiqué le ministre du Commerce, Bekhti Belaïb. Selon l’APS, les produits agricoles concernés sont les viandes rouges, la poudre de lait,  le blé dur, les pommes et les fromages.

Le secteur agricole s’ajoute donc à d’autres qui sont déjà concernés par les licences d’importation. Il s’agit de voitures, ciments et ronds à béton. L’objectif étant de réduire la facture d’importations d’au moins sept milliards de dollars.

Essaïd Wakli

Notez cet article