Dans le lot des formules d’accès au logement, les autorités oublient souvent de citer une catégorie de citoyens qui ne recourt à aucune des formules proposées par les pouvoirs publics. Il s’agit de ceux qui construisent eux-mêmes leurs maisons. La formule s’appelle tout simplement l’auto construction.

Comme son nom l’indique, l’auto construction consiste à construire seul sa maison. Mais là aussi, les choses ne sont pas si simples. Car, si le citoyen est libre de choisir lui-même les spécificités architecturales de sa maison, il y a plusieurs manières de faire. Il y a d’abord les citoyens qui construisent sur des terrains qui leur appartiennent et qui financent intégralement les travaux de construction. Mais le constructeur peut voir recours à un financement bancaire pour une partie ou l’intégralité du projet.

Dans certaines régions, ce sont les autorités locales qui distribuent des lots de terrain à bâtir. C’est ce que vient d’expliquer le ministre de l’Habitat à partir de Mostaganem. Les prix des lots sont souvent accessibles à un grand nombre de citoyens. Mais c’est l’Etat qui établit les règles de construction (superficie, nombre d’étages et style architectural). Cela vise notamment à harmoniser le schéma urbain.

Dans les zones rurales, les autorités ont mis en place une autre politique. A condition de posséder une parcelle de terre et de n’avoir jamais bénéficié d’une aide de l’Etat. Dans cette formule qu’on appelle «aide à l’habitat rural», l’Etat offre, à travers la CNL (Caisse nationale de logement) une aide de 700 000 DA (70 millions de centimes) dans les régions du Nord et un millions de dinars (100 millions de centimes) dans les Hauts Plateaux et le sud du pays. Mais le bénéficiaire peut également solliciter un prêt bancaire, s’il veut construire une maison de grandes dimensions.

Ce que l’on sait moins, c’est que, dans tous les cas de figure, les autorités comptabilisent ces maisons dans le lot des logements construits. Surtout que quelque soit le type de logement, le constructeur doit solliciter un permis de construire que délivrent les APC.

Essaïd Wakli