C’est le temps des vaches maigres. L’Algérie n’a plus suffisamment d’argent à cacher dans “sa tirelire”. En effet, les versements au Fonds de régulation des recettes (FRR) ont chuté de plus de 80% durant les 10 premiers mois de l’année 2015 en s’établissant à 255,95 milliards de dinars (mds DA), à savoir près de 2,5 milliards de dollars contre 1.307,36 mds  DA, l’équivalent de 13 milliards de dollars, durant la même période de 2014, indique ce dimanche l’agence officielle l’APS qui cite comme source le ministère des Finances.

Ces chiffres font vraiment froid dans le dos car ils prouvent que la situation financière de l’Algérie est très, très mauvaise. Il faut savoir que les avoirs du FRR, un fonds alimenté de l’écart entre la fiscalité pétrolière effectivement recouvrée et celle budgétisée sur la base de 37 dollars/baril, étaient de 4.488,2 mds de DA, à savoir près de 44 milliards de dollars à la fin 2014. Il est à souligner, par ailleurs, que les recettes recouvrées par la fiscalité pétrolière ont chuté terriblement chuté durant 2015. Preuve en est,  durant les dix premiers mois de 2015, ces recettes ont totalisé 1.978,9 mds DA, près de 19 milliards de dollars, contre 2.885 mds DA, 28 milliards de dollars, durant la même période de 2014, soit une baisse de 31,4% en un an.