Des chercheurs algériens ont réussi à mettre au point un traitement pour une maladie qui sévit depuis plusieurs dizaines d’années dans pas moins de 80 pays. Il s’agit de la leishmaniose. Plusieurs centaines de cas sont diagnostiqués chaque année dans notre pays. Le hasard a voulu que ce soit des chercheurs de Biskra qui mettent au point ce traitement, cette maladie étant également appelée le «clou de Biskra».

«Des compétences algériennes exerçant au laboratoire de microbiologie sont parvenus, grâce à la collaboration technique d’établissements hospitaliers publics, à mettre au point un produit efficace à base d’extraits naturels de plantes», a déclaré le Dr Ahmed Farouk Bechar, responsable de l’équipe ayant menée les recherches.

Le traitement est une pommade dermique qui s’applique sur la peau. Il guérit aussi bien la maladie elle-même que les stigmates qu’elle génère.

La leishmaniose touche souvent les chiens, mais elle est transmissible à l’homme par l’intermédiaire de piqûres d’insectes appelées les phlébotomes. Plusieurs cas sont signalés chaque année dans certaines wilayas des Hauts Plateaux et du sud du pays notamment, provoquant même des décès.

Elyas Nour