Surprenant ! L’Algérie n’est pas du tout considérée comme un ennemi par Israël, l »entité sioniste. Au contraire, des officiers israéliens rêvent même d’une « alliance stratégique » avec notre pays. C’est du moins ce que vient d’avouer le colonel Eran Lerman qui est un officier de réserve de Tsahal, un ancien du renseignement militaire israélien et ancien conseiller de sécurité et diplomatie du premier ministre israélien. 

Ce militaire israélien a classé l’Algérie dans le « même camp » que celui d’Israël, à savoir les « pays stables » de la région Afrique du Nord et Moyen-Orient (MENA). Dans une analyse publiée  par le quotidien anglophone israélienne, The Jerusalme Post, Eran Lerman estime que le régime Algérien « est revenu à la raison, après avoir, des années durant, était consumée par les feux d’un semblant de socialisme ». Pour cet expert israélien, l’Algérie n’appartient pas aux trois camps que doit craindre Israël qui sont « les affreux, les méchants et les plus redoutables ». Le colonel israélien fait allusion à l’Iran et ses agents dans la région (Irak, Syrie, Hezbollah, Houthis…),  Daech et sa nébuleuse ainsi que le Qatar et ses alliés les Frères musulmans.

Notez cet article