Les différentes opérations de sensibilisation contre le tabagisme n’ont apparemment pas eu l’effet escompté. Le Pr Benrabah du CHU Oran a indiqué, aujourd’hui, lors d’une rencontre sur le sujet, organisée dans la capitale de l’Ouest, que le «le nombre de fumeurs a triplé ces dernières années en Algérie». Il a tenu, à cet effet, à appeler à la «multiplication de la sensibilisation sur les méfaits du tabac et de la drogue notamment en milieu scolaire».

Les participants à cette journée ont pris connaissance d’une étude médicale réalisée par le service pneumologie du CHU d’Oran. Ayant ciblée un échantillon de 1.000 lycéens, l’enquête fait ressortir que «88% des fumeurs sont âgés entre 15 et 30 ans», comme l’a signalé le Dr Khaled Sahraoui, maître-assistant dans ce service de pneumologie. Il a signalé par ailleurs que «plus de 98% des fumeurs sont des hommes», alors que «moins de 2% sont des femmes».

Pour renforcer la lutte contre le tabagisme, les intervenants se sont mis d’accord pour dire qu’il faut «s’abstenir de fumer en milieu professionnel et dans les lieux publics». «Les enseignants, les parents et autres responsables doivent travailler en commun pour interdire la consommation de cigarettes dans ces lieux», a déclaré l’un des médecins.

Rappelons que les autorités ont interdits l’usage du tabac dans plusieurs lieux publics, comme les aéroports et les administrations. Des mesures appelées à être renforcés estiment par ailleurs ces médecins qui font remarquer que le nombre de fumeurs ne cesse d’augmenter.

Elyas Nour

Notez cet article