Le nouveau stade de Tizi Ouzou, en chantier depuis plusieurs années, pourrait être achevé cette année. C’est du moins ce qui a été affirmé, hier, du côté de la DJS (Direction de la jeunesse et des sports) de la wilaya.

Selon la même source, l’infrastructure, d’une capacité de 50 000 places, sera réceptionnée à la fin de l’année en cours. Le taux d’avancement des travaux a atteints les 84%, indique-t-on. Les supporters du club phare de la région, la JS Kabylie, ont de tout temps réclamé un grand stade, à la mesure du club le plus titré du pays.

Le nouveau complexe comprend, outre le stade, un terrain annexe et un stade d’athlétisme de 6500 places dont les travaux ont atteint un taux d’avancement de 70%. Le budget alloué à toute l’infrastructure est de 35,760 milliards de dinars. Inscrit pourtant en 2005, le projet n’a été concrètement lancé qu’en 2010.

L’infrastructure avait fait face à moult problèmes, d’où les retards accusés. Le dernier en date est relatif au retrait de l’entreprise espagnole, qui était associé à l’ETRHB, de Haddad, dans le projet. C’est une entreprise turque, «MAPA Insaat ve ticaret», qui l’avait remplacé en septembre 2014.

L’autre interrogation qui taraude les spécialistes est relative au coût du projet -340 millions de dollars- jugé élevé. Le «Nid d’oiseau» de Pékin, inauguré à l’occasion des Jeux Olympiques de 2008, a coûté 350 millions de dollars.

Elyas Nour

Notez cet article