La statue, érigée à Béjaïa en la mémoire du journaliste Saïd Mekbel, assassiné par les terroristes islamistes le 4 décembre 1994 à Alger, a été détruite, apprend-t-on de sources locales.

Selon le site Kabylie News et d’autres médias locaux, la commune de Béjaïa a décidé de démolir la statue pour la remplacer avec une autre en bronze sans préciser si elle représentera également le journaliste.

La décision a certainement choqué les militants des droits de l’Homme et les journalistes locaux qui ont beaucoup investi pour la concrétisation de la stèle qui honore la mémoire de l’ancien directeur du journal le Matin. Surtout que l’association locale des journalistes a dépensé pas moins de 270 millions de centimes pour la réalisation de cette œuvre. Il reste maintenant à attendre l’explication des autorités locales. Vont-elles réhabiliter la statue ?

Essaïd Wakli