Le géant national de l’électroménager Condor, filiale du groupe Benhamadi Antar Trade, affiche son ambition de conquérir le marché français à partir du deuxième semestre 2016, après avoir littéralement envahi le marché national.

Condor compte augmenter son taux de croissance, qui a déjà atteint des records en 2015 avec +53%. Pour ce faire, il compte exporter sa production vers le marché français réputé pour être très exigeant.

Advertisement

Les Smartphones et les tablettes, le fer de lance de l’industrie Condor 

La direction de Condor affirme que la croissance de l’entreprise n’aurait jamais atteint le taux de +53% sans l’investissement dans le domaine des IT, les ventes de smartphones et des tablettes tactiles ayant généré, en 2015, un chiffre d’affaires de 74 milliards de dinars (environ 629 millions d’euros). Ceci constitue une véritable prouesse sachant que Condor ne s’est introduit dans ce segment qu’en 2014.

Une stratégie de déploiement efficace 

Plus de 140 showrooms assurent la présence de la marque à travers les 48 wilayas du pays. Condor jouit également d’une caractéristique importante qui la distingue de ses concurrents : l’approvisionnement. Alors que les autres fournisseurs sont contraints par les procédures d’importation, avec tout ce qu’elles engendrent comme retard et indisponibilité, le constructeur algérien développe ses produits localement et assure une disponibilité continue.

Une large gamme de produits

Avec la sortie de sept nouveaux modèles en 2015 s’ajoutant à la vingtaine déjà existants, Condor dispose d’une large gamme d’offres et d’un bon rapport qualité-prix. Ajoutons à cela une volonté manifeste d’évoluer dans un marché en perpétuelle mutation vers ce qui se fait de mieux. Condor a sorti en 2015, sept nouveaux smartphones, des produits en somme appréciables et  à des prix abordables.

Condor n’a pas fourni de détails sur la nature des produits qui seront commercialisés en France à partir de cette année, mais elle a cependant indiqué que la distribution et leur vente se feront, dans un premier temps, à travers des distributeurs et revendeurs.

Massi Mansour