Polémique autour de Djezzy/ Nesci accuse des lobbies et évoque «une vendetta commerciale»

0
276

Au centre d’une polémique depuis quelques jours, Djezzy, par le truchement de son président exécutif, Vincenzo Nesci, sort de sa réserve et se défend.

Dans une longue interview accordée au Soir d’Algérie, le responsable remet les choses dans leur contexte. La polémique est «déclenchée  par  une chaîne de télévision privée sans agrément et avec une audience limitée», avance-t-il. Puis, il accuse les commanditaires de «cette campagne honteuse» de vouloir «manipuler des jeunes  supporters  de football pour les pousser à s’en prendre à nos boutiques et à notre siège».

Invité à révéler l’identité des commanditaires de cette campagne, Vincenzo Nesci, n’a pas donné de noms. Mais il offre des pistes. Il y a, selon lui, une «sorte de vendetta commerciale suite à un refus de partenariat de  notre  part  avec  une  entreprise liée comme par hasard avec les médias qui nous ont accusés sans fondement.  En second lieu, il s’agit d’une énième tentative depuis les accords de janvier 2015, qui pourrait provenir des lobbies qui ont tout fait pour faire échouer le partenariat entre l’Etat algérien, par le biais du Fonds national d’investissement, et Vimpelcom ou qui auraient bien voulu en faire partie».

Vincenzo Nesci a même défendu les chiffres donnés la semaine dernière sur les résultats de l’entreprise: « Vimpelcom apporte un savoir-faire qui va au-delà du simple savoir-faire. Car, pour ce qui est de l’équipement et des investissements, il a permis à Djezzy d’accéder aux négociations du groupe avec les grands équipementiers, en nous permettant de rationaliser nos  investissements tout en maintenant un niveau quantitatif et qualitatif du matériel qui assure l’excellence de notre réseau», a-t-il affirmé.

Pour donner un aperçu de la bonne santé de son entreprise, le président exécutif de a indiqué que Djezzy est prête pour se lancer dans la 4G. «Non seulement nous sommes prêts, mais Djezzy va bénéficier du savoir-faire de Vimpelcom dans ce domaine car le groupe a lancé la technologie 4G dans plusieurs de ses filiales», a-t-il conclu.

Essaïd Wakli