Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, sera à Alger, le 6 mars prochain, dans le cadre d’une tournée consacrée au conflit du Sahara Occidental.

C’est le ministère des Affaires étrangères qui a fait état, aujourd’hui, de cette visite, la première du genre dans la région. «La question du Sahara occidental et les perspectives de son règlement ont été au centre des discussions, entre le ministre des Affaires étrangères, Ramtane   Lamamra, et l’envoyé personnel de Ban Ki-moon pour le Sahara occidental, Christopher Ross, lesquelles ont également porté sur la préparation de la visite prévue les 6 et 7 mars prochain en Algérie du secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon», indique un communiqué des AE.

Il faut dire que les Nations Unis tentent, depuis 1992 d’organiser un référendum d’autodétermination au Sahara Occidental, mais qui n’a jamais abouti en raison de la position des autorités marocaines qui refusent cette idée.

Les Sahraouis comptent beaucoup sur la visite de Ban Ki-moon pour que le processus connaisse une avancée. Le royaume chérifien lui voit d’un œil peu amène la venue du SG de l’ONU. Les Marocains espèrent en tous cas que leurs alliés occidentaux fassent en sorte que les choses n’évoluent pas dans le sens souhaité par la RASD.

Elyas Nour