La Société nationale de transport ferroviaire (SNTF) ne va pas augmenter ses tarifs contrairement à certains autres types de transport, notamment les bus et les taxis. Mieux, certaines lignes vont connaître, à partir du 1er mars prochain, une réduction des prix pouvant aller jusqu’à 29%.

C’est ce qu’a indiqué, aujourd’hui, l’entreprise dans un communiqué. La SNTF signale que ces réductions concerneront dans un premier temps les lignes inter-villes : Alger-Sétif, Constantine-Biskra et Alger-Annaba. La Société ferroviaire explique, à l’occasion, qu’il s’agit  de revigorer des lignes peu fréquentées et non rentables.

Les raisons de cette désaffection des voyageurs sont multiples. Si certains évoquent la qualité de service, d’autres se montrent peu satisfaits des horaires  trop contraignants ou tardifs.

A noter que la SNTF teste actuellement la réservation sur Internet.

Elyas Nour