Après une polémique qui  a duré plusieurs jours, Béjaïa se dote d’un nouveau buste en bronze à l’effigie du journaliste  Said Mekbel, assassiné par des terroristes en décembre 2004. La nouvelle statue a été installée à la Place de la liberté d’expression, à Bejaïa, en lieu et place de l’ancienne sculpture.

Ce projet a été réalisé par l’Assemblée populaire communale, dans un vaste mouvement de reprise en main de toutes les statues de la ville, jugées « peu » ressemblante aux personnages célébrés et concrétisées de surcroît avec des matériaux peu résistant aux effets du temps, nous apprend à ce sujet l’agence officielle l’APS. Ceci dit, la destruction du premier buste originel de Mekbel, réalisé par la wilaya a suscité une forte polémique. De nombreux habitants de Béjaïa auraient préféré la voir implantée dans un autre site.

Notez cet article