Sept personnes sont décédées depuis le début de l’hiver, suite à des complications liées à la grippe saisonnière, a indiqué, aujourd’hui, un responsable du ministère de la Santé, de la population et de la Réforme hospitalière (MSPRH). Les trois décès ont été enregistrés dans les wilayas de Djelfa, Bordj Bou Arreridj et Tlemcen.

Selon la même source, «la qualification de la cause de ces décès reste liée toutefois aux résultats des analyses des laboratoires». Il s’agit, néanmoins, tient-on à préciser, de personnes âgées, donc vulnérable au moindre virus. C’est pour cela que les autorités recommandent toujours aux personnes âgées, aux adultes atteints de maladies chroniques, et dans certains cas aux enfants, de se vacciner contre la grippe saisonnière.

Du côté du ministère de la Santé, on indique que la campagne de vaccination, qui a débuté comme chaque année au mois de novembre, se poursuit toujours. Toujours selon la même source, ce vaccin antigrippal est disponible «gratuitement» auprès des différents centres de santé répartis à travers le territoire national, et vendu en pharmacie.

Le climat que connaît le pays ces derniers mois pourrait éventuellement compliquer les choses. Les multiples changements de températures favorisent, en effet, le risque de grippe.

Elyas Nour