Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a, dans une déclaration à la presse en marge de l’ouverture de la session de printemps du Parlement, ce matin, démenti les informations faisant état d’un remaniement ministériel imminent. Il a été catégorique: «Il n y aura pas de remaniement ministériel» a-t-il affirmé, ajoutant qu’une telle décision est du seul ressort du président de la République.

Les propos du Premier ministre Abdelmalek Sellal contredisent clairement ceux du SG du FLN, Ammar Saadani, qui insiste depuis quelque temps sur l’imminence d’un remaniement ministériel découlant de l’adoption par le parlement des nouvelles dispositions constitutionnelles.

Il faut également rappeler que ministre des relations avec le Parlement et membre du FLN, Tahar Khaoua, a précédemment démenti la thèse du remaniement, hésitant pas à contredire son patron au FLN. Le ministre a même qualifié ceux qui prétendent le contraire «d’auteurs de spéculations».

Il faut croire que l’heure est à la cacophonie dans les différents cercles du régime.

Massi M.

Notez cet article