Alger a été classée par le site internet Numbeo, la plus grande base de données du monde sur la qualité de la vie, comme la ville la plus dangereuse d’Afrique du Nord, devançant Le Caire, Alexandrie, Tripoli et Casablanca.

Des graphique, des statistiques et des données diverses dressent en effet un tableau noir et peu reluisant de l’état de la sécuritaire dans la capitale algérienne. On apprend par exemple que le niveau de criminalité est «haut» avec un indice de 75 sur une échelle de 0 à 120.

Alger a connu, en matière d’insécurité, une courbe ascendante durant les trois dernières années, avec un indice 85.00 et mention très haut. Le taux de cambriolages violents est aussi représenté avec un indice 65.00, jugé haut. D’autres facteurs sont également pris en considération dans le classement tels le vol de voitures, les agressions physiques et morales, le vandalisme, les crimes violents, la corruption ainsi que les agressions pour des motifs raciaux.

Au niveau africain, la ville d’Alger se place à la 11ème position bien après les villes de Pietermaritzburg, Johannesburg, Pretoria, Durban (Afrique du Sud), Lagos (Nigeria), Cape Town, Port Elizabeth (Afrique du Sud),
Windhoek (Namibie), Luanda (Angola) et Dar Es Salaam (Tanzanie).

Le lien pour consulter le classement: http://www.numbeo.com/crime/region_rankings_current.jsp?region=015

Massi Mansour