????????????????????????????????????

L’Armée nationale populaire (ANP) vient de réaliser une belle prise près des frontières avec la Libye et la Tunisie. Mais une prise qui suscite énormément d’inquiétudes. En effet, nos soldats viennent de neutraliser trois dangereux terroristes dans la région de Guemmar, dans la wilaya du Sud du pays d’El Oued. Des terroristes équipés d’un véritable arsenal de guerre. Preuve en est, l’armée algérienne a même récupéré des missiles anti-aériens Stinger, des armes redoutables qui peuvent mal, très mal aux armées les plus puissantes dans le monde. 

« Cette opération de qualité a permis de récupérer six systèmes de missiles anti-aériens Stinger, vingt pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov, trois lance-roquettes RPG-7, deux fusils mitrailleurs RPK, deux fusils à lunettes, deux pistolets automatiques, seize roquettes pour RPG-7, quatre grenades, deux ceintures explosives, 383 balles de différents calibres, 97 chargeurs de munitions, un véhicule tout-terrain, deux paires de jumelles, deux appareils GPS, des téléphones portables et d’autres objets », assure à cet effet le ministère de la Défense Nationale. Selon la même source, les trois terroristes neutralisés étaient connu des services de sécurité.  Il s’agit de «A. Kamel, dit Abderahmane, qui a rallié en 1994 les groupes terroristes au sud-est du pays, de C. Thamer dit Abbes et A. Abdelhak », explique-t-on de même source.

Le ministère de la Défense nationale n’a pas fourni davantage d’informations sur la provenance des missiles anti-aériens. Mais tous les regards se dirigent vers la Libye, ce pays ravagé et occupé par des groupes armés affiliés à Daech. Des groupes surarmés et qui ciblent officiellement notre pays dans une guerre sans merci qui commence d’ores et déjà à faire des dégâts considérables dans la Tunisie voisine. La réussite de l’opération menée par l’armée algérienne ne peut faire de l’ombre à la menace grandissante qu’incarnent les groupes armés djihadistes en Libye. Combien de missiles anti-aériens Stinger ont été introduits dans notre pays et combien de ces missiles ont atterri entre les mains de groupes terroristes ? C’est à cette question que devra répondre en toute urgence notre armée nationale.

Elyas Nour 

Notez cet article