Elles appellent à la division/Le nombre des chaines de télévision religieuses a augmenté de 50 % dans le monde arabe

0
292
Television remote control changes channels thumb on the blue TV screen

Les chaînes de télévision religieuses renforcent dangereusement la montée du confessionnalisme dans le Monde Arabe notamment au Moyen-Orient. Selon une étude élaborée par l’université Northwestern au Qatar, le nombre des chaînes de télévision à vocation religieuse a augmenté de 50 % dans cette région en l’espace de quelques années.

Et la plus grande hausse a été constatée chez les sunnites. Ainsi, ces télévisions sont passées de 43 en 2011 à 55 en 2014. Les chaînes chiites sont, quant à elles, passées de 5 à 11 alors que les chaînes chrétiennes sont passées de 2 à 9 en 2014. Ce qui fait un total de 75 chaines religieuses dans la région, en 2014, contre 50 en 2011. Et la majorité des spécialistes avertissent contre les méfaits de ces chaines. «Certaines chaînes religieuses sont mal utilisées, appelant parfois à la division plutôt qu’au dialogue et à la coexistence pacifique», a indiqué à l’AFP, Ibrahim Al-Naimi, directeur du Centre international de Doha pour le dialogue interreligieux.

Cette situation a des répercussions directes sur les pays du Maghreb, notamment l’Algérie car de nombreux algériens suivent les programmes de ces chaines satellitaires. Le Ministre des affaires religieuses, Mohamed Aissa, n’a pas manqué d’avertir, à maintes reprises, contre les fatwas lancés par des prédicateurs controversés sur ces nombreuses chaines de télés. Ces médias tentent coûte que coûte d’imposer de nouveaux référents religieux aux algériens. C’est dans cette optique que le gouvernement algérien compte accélérer la miser en place d’une haute instance des Fatwas dont la mission est de combler un vide qui profite aux prédicateurs de ces télévisions propagandistes.

Elyas Nour